AccueilFAQRechercherCarteMembresGroupesConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Les pentes ardentes

Aller en bas 
AuteurMessage
Otori Takeo
Gaki en liberté
avatar

Nombre de messages : 703
Age : 29
Race/Clan : Gaki errant sur terre sous forme humaine
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Les pentes ardentes   Ven 27 Jan - 22:04

L'air est de souffre, l'odeur du cramoisi est insoutenable, et pourtant au millieu de ces noirs pierres ardentes, est assi un homme. Cet homme était en méditation, ses armes posées sur son côté. Il devait avoir une vingtaine d'année, les traits de son visage respiraient la jeunesse de son âme et sa serénité qui l'entoure ne cessesserait d'intriguer un éventuel observateur .... mais dans cette contrée, les gens sont extremement rares ... et pour cause, la vie est hostile sur les pentes du mont Aso qui sont faites de roches noires, si noires que l'on aurait pu y voir les ténèbres en plongeant son regard sur sa surface rugueuse imperméable a la sensibilitée de la nature, cela sans parler des humeurs des Kami et Gaki du Feu vivant dans cette contrée hostile a l'humanitée ... et pourtant sa laissait le jeune homme serein et méditatif. Le jeune homme avait des cheveux noirs de jais, lisses et retombant sur les cotées de son crâne tel deux ample mèches de cheveux. Il était rasé de frais et avait le visage débarbouillé malgré la poussière noire qui volait dans tout les sens au gré des vents, il portait un kimono rouge sang avec une fleur argentée voir blanchâtre, cette fleur avait une longue et fine tige ondulant comme si le vent s'amusait de cette frêle et jolie création des dieux, sa tête était semblable à trois gouttes d'eau s'enroulant et se rejoignant en son centre . Ses sabres disposés à son côté, étaient de cuir et lainages rouges aussi écarlate que le kimono de son propriétaire, sauf un, le plus grand et le plus joli des trois sabres, il était de lainage et cuir verte comme la peau d'un serpent, son fourreau était poli et austère, mais on eu aisément le plaisir de voir un magnifique et imposant dragon peint en dessous de son vernis qui rendait l'étui aussi doux que le contact de l'eau d'une rivière sauvage que Sasuno n'aurait su attisé de sa divine colère.

L'homme restait donc à médité au beau millieu de ce plateau a flanc du volcan d'Aso, repère des Gaki malins et des Kamis du feu.


* ... Hmmm, je devrais peut-être songer à mon voyage de retour vers Edo ... *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Otori Takeo
Gaki en liberté
avatar

Nombre de messages : 703
Age : 29
Race/Clan : Gaki errant sur terre sous forme humaine
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Re: Les pentes ardentes   Ven 27 Jan - 23:57

Le jeune homme sortit de sa méditation, il considéra un instant le paysage puis se leva agilament. Il prît ses armes, et descendit dans la vallée de souffre. La vallée de souffre n'est seulement qu'un amas de rocailles volcaniques qui se trouve dans un sorte de petit col creusé par les coulées volcaniques du capricieux volcan. Pour un voyageur, cette vallée de basalte n'est qu'un labyrinthe mais le jeune homme savait parfaitement ou il allait. Il descendit la vallée, puis une demi-heure plus tard, il se retrouvait dans un petit vallon entouré par la forêt au pied du mont Aso. Il sortit de ce vallon puis s'engouffra dans la forêt essentielement composé de Roseaux et Bambous et retrouva son cheval accroché à l'arbre auquel il l'avait laissé ... il le scella mis son paquetage au flanc de son etalon musculeux à la robe noir ténébres et se mit en route et s'engouffra de plus en plus dans la forêt jusqu'à sa destination : le temple de Dazaifu. Il allait là-bas pour se recueillir devant l'autel de la déesse Kannon. Lorsqu'il se mit en marche, il se baissa et parla à voix basse à son cheval ...

-" Allez courage, mon bon Raiku ( nda : " Eclair " ) arrivé a Dazaifu, tu pourras te reposer un peu ... "


Direction ===> Dazaifu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les pentes ardentes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nicolosi : Sur les pentes de l'Etna
» Nuée Ardente
» La neige et l'écume
» Un fruit de braises ardentes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bushido, la Voie du Guerrier :: Kyûshû :: Asoyama-
Sauter vers: